BlowerDoor: Nouvelles constructions

Le test blowerdoor ou encore test d’infiltrométrie permet de mesurer l'étanchéité à l'air de bâtiments. En général, une porte ou une fenêtre sont utilisées pour poser l'unité centrale contenant le ventilateur. Ce ventilateur permet de pulser ou d'extraire l'air et de maintenir ainsi une surpression ou une dépression constante au niveau de l'enveloppe étanche du bâtiment (par rapport à la pression de l'air extérieur).  Les débits de fuite mesurés à travers le ventilateur sont enregistrés pour être analysés et interprétés. Au Luxembourg, le test d'étanchéité à l'air doit être exécuté selon la norme DIN 13829 méthode A. 1nergie est un bureau certifié FLIB (Organisme  pour l'étanchéité à l'air dans le domaine de la construction).

Le test d'étanchéité à l'air ou encore test blower-door permet surtout d'examiner et de certifier l'étanchéité à l'air des nouveaux bâtiments. Dans le cas de bâtiments d'habitation, la valeur de l'étanchéité à l'air à respecter est la valeur n50. La valeur n50 est le quotient entre le débit des fuites et le volume intérieur étanche. Le tableau suivant indique les valeurs n50 selon la catégorie de bâtiment d’habitation :

Bâtiments équipés d'installations techniques de ventilation ≤  1,5 h-1
Maison économe en énergie sans installations techniques de ventilation ≤  1,5 h-1
Maison basse énergie (BBB) équipée d'une installation de ventilation mécanique contrôlée (VMC) avec récupération de chaleur ≤  1,0 h-1
Maison passive (AAA) équipée d'une installation de ventilation mécanique contrôlée (VMC) avec récupération de chaleur ≤  0,6 h-1

Test_Blowerdoor_Nouvelle_Construction

Nouvelle construction maison unifamiliale © by 1nergie

Pour l'étanchéité à l'air des bâtiments fonctionnels on considère la valeur q50. Le q50 est le quotient entre les débits de fuites mesurés et l'enveloppe du bâtiment. Le tableau suivant indique les valeurs (q50 en m3/hm2) selon la catégorie du bâtiment fonctionnel :

Bâtiment sans système de ventilation ≤  5,0 m3/hm2
Bâtiment équipé d'un système de ventilation d'extraction ≤  3,0 m3/hm2
Bâtiment équipé d'un système de ventilation de pulsion et d'extraction ≤  2,0 m3/hm2
Bâtiment du standard passif ≤  0,9 m3/hm2
Bâtiment du standard basse énergie ≤  1,6 m3/hm2
Bâtiment du standard maison économe ≤  2,0 m3/hm2

Test_infiltrometrie_grande_résidence

Nouvelle construction grande résidence © by 1nergie

En principe au minimum un prétest lors de la phase de chantier devrait être réalisé, afin de réduire les coûts d’éventuels travaux de réparation. Un bon moment pour réaliser un prétest est après la pose de la menuiserie, après la mise en œuvre de l’enduit intérieur, mais avant le recouvrement intérieur (plaques de plâtres...) de la toiture et avant la pose de la chape.

Une bonne valeur n50 ou q50 n’exclut cependant pas qu’il n’y a pas de fuites qui peuvent mener à des dégâts de construction. Pour cette raison un test blower-door doit toujours inclure une recherche de fuite. Uniquement de cette manière une qualité élevée de la construction peut être atteinte.  

Une étanchéité à l’air élevée est indispensable pour permettre à la ventilation mécanique contrôlée avec récupération de chaleur de fonctionner efficacement.

Pour plus d'informations télécharger notre Flyer blower-door test.

Demandez votre devis gratuit pour un test blower-door par ce lien.